Enfant zèbre : comprendre et aider son enfant précoce

Vous pensez avoir un enfant zèbre à la maison ? C’est possible ! Je vous donne ici quelques conseils pour (1) identifier la douance de votre enfant, (2) comprendre ce qu’il se passe dans sa tête, et (3) l’aider à avancer dans la construction de sa personnalité.

C’est quoi un enfant zèbre ?

Un enfant précoce ne va donc pas forcément tout réussir facilement, ou s’épanouir de la même façon que ses camarades. Au contraire, ce fonctionnement atypique cause régulièrement quelques troubles dans le développement de l’enfant. Il peut se révéler handicapant s’il n’est pas détecté à temps.

Caractéristiques de l’enfant précoce

Hypersensibilité

Ma mère m’a toujours dit que mes émotions ne se lisaient que dans mes yeux. C’était semble-t-il le seul endroit où un œil avisé pouvait lire ma colère ou ma joie. Sinon, je restais droit et fade.

Décalage social

En primaire, mes amis aimaient aller jouer dehors ou avec des figurines. Moi, j’aimais rester seul et créer des concours en ligne. Je faisais voter des inconnus pour élire le meilleur objet, le meilleur site, ou le meilleur n’importe quoi. Ils votaient en envoyant des SMS payants, et je me faisais ainsi un peu d’argent. J’avais pour projet d’économiser pour m’acheter une maison. Quand j’en parlais, mes copains ne comprenaient pas trop pourquoi je faisais tout ça. Et ceux qui le comprenaient n’arrivaient pas à se faire à l’idée que j’économisais cet argent pour un projet immobilier et non pas pour aller m’acheter des bonbons. Bref, on vivait dans deux mondes différents.

Malgré tout, ce décalage social peut se gommer par la création d’une sorte de personnalité de façade que l’on appelle faux-self. Le but pour le petit zèbre est de cacher bien au fond de lui-même sa personnalité sensible et fragile. Il se protège avec son faux-self qui correspond aux normes sociales et sociétales. L’enfant précoce a besoin d’être aimé, et il préfèrera se construire une fausse personnalité et s’oublier pour se sentir inclus que de se révéler et d’être rejeté.

Créativité et curiosité

En parallèle, cette curiosité et la sensibilité des hauts potentiels en font des personnes très créatives. D’ailleurs, d’un point de vue biologique et anatomique, les zèbres utilisent aussi bien leur cerveau droit que leur cerveau gauche. Cela s’appelle l’équipotentialité des hémisphères. Une personne lambda aura plutôt tendance à surutiliser l’hémisphère gauche (logique) par rapport au droit (créatif). La créativité ne prend pas forcément une forme artistique — même si, petit, j’adorais dessiner et la peinture ! Cependant, ce que je préférais le plus c’était de créer un monde entier dans ma tête. Comme ça, en une fraction de seconde. Et de créer et modeler absolument tout. C’était génial.

Aujourd’hui, je suis toujours très bien dans ma tête, mais la créativité se développe différemment. J’ai une passion pour les tableurs Excel gigantesques et automatisés, j’ai de nombreux projets professionnels qui avancent en parallèle, et je dessine (d’ailleurs, vous remarquerez tout au long de ce site mes début dans le dessins sur tablette… je m’éclate !). Et ma curiosité n’a pas diminué non plus. Ce qui est important, c’est de la nourrir.

L’enfant surdoué à l’école

Comprendre les potentielles difficultés scolaires

Des troubles de l’attention

Un enfant précoce va avoir un déficit de cette inhibition latente. Autrement dit, son cerveau ne va pas hiérarchiser les informations qui arrivent jusqu’à lui. Cela s’apparente à des troubles de l’attention. En fait, le cerveau de l’enfant zèbre va se concentrer aussi bien sur le temps qu’il fait dehors, ses camarades ou les allers et venues dans le couloir derrière la porte que sur le cours à proprement parlé. Si on reprend l’image précédente, voici donc les éléments auxquels l’enfant intellectuellement précoce va prêter attention.

Une remise en question de l’autorité

Un jour, ma professeur d’espagnol m’a rendu un devoir écrit. J’ai lu ses annotations avec attention, et ai trouvé une erreur dans son système de points. Elle m’avait oublié 0,5 points sur 20. Je suis rapidement allé la voir pour signaler cet oubli. À partir de ce jour, elle a perdu toute crédibilité à mes yeux et je me suis complètement braqué face à elle. Après tout, si elle n’est pas capable de compter les points, comment pouvait-elle m’apprendre quelque chose ?

Même rengaine avec mon professeur de philosophie en terminale. Je n’étais pas d’accord avec ce qu’il nous apprenait. Les points de vues de « grands philosophes » que l’on voyait en cours me semblaient délirants. J’ai fait une sorte de petite rébellion fasse à lui et ai refusé de lui rendre le moindre devoir durant tout le dernier trimestre. Résultat, j’ai eu un beau 0 de moyenne. Mes parents étaient désespérés, et moi plutôt fier de mon coup. Pourquoi rédiger des pages et des pages de dissertation sur une façon de penser que je jugeais mauvaise ?

Les 6 profils d’enfants intellectuellement précoces

Type 1 — The Successful : l’élève qui réussit bien

Ce sont les enfants dont beaucoup pensent qu’ils «réussiront seuls». Cependant, les type 1 s’ennuient souvent avec l’école et apprennent à utiliser le système pour se débrouiller avec le moins d’efforts possible. Plutôt que de poursuivre leurs propres intérêts et objectifs à l’école, ils ont tendance à suivre les mouvements de la scolarité, en cherchant une structure et une direction auprès des instructeurs. Ils dépendent des parents et des enseignants. Ils ne parviennent pas à acquérir les compétences et les attitudes nécessaires à l’autonomie, mais ils réussissent. Dans l’ensemble, ces enfants peuvent sembler avoir des concepts de soi positifs parce qu’ils ont été confirmés pour leurs réalisations. Ils sont appréciés par leurs pairs et font partie de groupes sociaux. Ils sont dépendants du système mais ne sont pas conscients qu’ils ont des lacunes en raison du renforcement qu’ils reçoivent d’adultes qui sont satisfaits d’eux et de leurs réalisations. Cependant, les enfants les plus brillants de la classe peuvent devenir des adultes compétents mais sans imagination qui ne développent pas pleinement leurs dons et leurs talents. Il semble que ces enfants aient perdu à la fois leur créativité et leur autonomie.

Type 2 — The Challenging : le provocateur

Ces enfants surdoués se sentent frustrés parce que le système scolaire n’a pas affirmé leurs talents et leurs capacités. Ils sont aux prises avec leur estime de soi. Ils peuvent ou non se sentir inclus dans le groupe social. Certains défient également leurs pairs et ne sont donc souvent pas inclus ou bien accueillis dans les activités ou les projets de groupe. D’un autre côté, certains ont un sens de l’humour et de la créativité qui peuvent sauver leurs relations sociales. Néanmoins, leur spontanéité peut être perturbatrice en classe. Malgré leur créativité, ils ont souvent une image négative d’eux-mêmes.

Le type 2 a plus de « chance » de développer un comportement toxicomane ou délinquant si les interventions appropriées ne sont pas effectuées rapidement à l’école. Les parents de lycéens surdoués qui abandonnent l’école (type 4) notent fréquemment que leurs enfants ont présenté des comportements de type 2 à l’école primaire ou au collège. Bien que cette relation n’ait pas été validée empiriquement, elle comporte des implications importantes qui méritent d’être examinées sérieusement.

Type 3 — The Underground : l’élève effacé

En général, les filles de type 3 sont des filles douées dont les besoins d’appartenance augmentent considérablement au collège. Elles commencent à nier leur talent afin de se sentir plus incluses dans un groupe de pairs non doués. Les étudiantes très motivées et très intéressées par les activités académiques ou créatives peuvent subir une transformation radicale apparemment soudaine, perdant tout intérêt pour leurs passions précédentes. Elles se sentent souvent anxieuses. Leurs besoins changeants sont souvent en conflit avec les attentes des enseignants et des parents. Trop souvent, les adultes y réagissent d’une manière qui ne fait qu’augmenter leur résistance et leur déni. Il y a une tendance à pousser ces enfants, à insister pour qu’ils continuent leur programme éducatif, peu importe ce qu’ils ressentent.

Type 4 — The Dropout : le décrocheur

Les élèves précoces de type 4 sont souvent des enfants surdoués qui ont été identifiés très tardivement, peut-être pas avant le lycée. Ils sont amers et pleins de ressentiment parce qu’ils se sentent rejetés et négligés. Leur estime de soi est très faible et ils ont besoin d’une relation de travail étroite avec un adulte en qui ils peuvent avoir confiance. Les élèves de type 4 ont souvent eu un comportement de type 2 lorsqu’ils étaient plus jeunes.

Type 5 — The Double-Labeled : le doublement exceptionnel

Ces enfants peuvent nier avoir des difficultés en affirmant que les activités ou les devoirs sont «ennuyeux» ou «stupides». Ils peuvent utiliser leur humour pour rabaisser les autres afin de renforcer leur propre estime de soi. Ces enfants zèbres veulent de toute urgence éviter les échecs et sont mécontents de ne pas être à la hauteur de leurs propres attentes. Ils peuvent être très habiles à l’intellectualisation comme moyen de faire face à leurs sentiments d’insuffisance. Ils sont souvent impatients et critiques et réagissent obstinément aux critiques.

Traditionnellement, ces étudiants sont soit ignorés parce qu’ils sont perçus comme moyens, soit orientés vers une aide de rattrapage. Les systèmes scolaires ont tendance à se concentrer sur leurs faiblesses et à ne pas entretenir leurs forces ou leurs talents.

Type 6 — The Autonomous Learner : l’autonome

Les élèves de type 6 sont indépendants et autonomes. Ils se sentent en sécurité dans la conception de leurs propres objectifs éducatifs et personnels. Ils acceptent et sont capables de prendre des risques. Un aspect important du type 6 est son fort sentiment de pouvoir personnel. Il se rend compte qu’ils peut créer des changements dans leur propre vie et n’attend pas que les autres facilitent le changement pour eux. Il est capable d’exprimer ses sentiments, ses objectifs et ses besoins librement et de manière appropriée.

Conseils pour le soulager

Dans tous les cas, voici quelques conseils qui devraient vous permettre de soulager un peu votre enfant. Cependant, n’oubliez pas qu’il n’y a rien de mieux que d’en avoir le cœur net (via un test de QI par exemple) qui permettrait ensuite à votre enfant zèbre de comprendre plus précisément ce qu’il se passe dans sa tête. Expliquer à un enfant précoce qu’il est précoce et les impacts que cela peut avoir sur sa vie est très important.

Soyez justes

Jeanne Siaud-Facchin, psychologue spécialisée dans les hauts potentiels intellectuels (c’est d’ailleurs elle qui nous a appelés des zèbres pour la première fois !), propose une règle à mettre en place : la règle des 3 C.

  1. Clarté : expliquez les consignes ainsi que pourquoi elles sont importantes. Sachez que la justification « parce que je suis ton père et je te le demande» ne fonctionne pas. Il nous faut une vraie raison ;
  2. Cohérence : on ne fait aucune exception à la règle sans l’expliquer. Là, on revient sur l’histoire de ma sœur privée de sortie : j’ai eu besoin de comprendre la cohérence avec leur règle habituelle et de savoir pourquoi elle avait changé pour elle ;
  3. Consistance : on reste un parent fidèle à ses valeurs.

Nourrissez sa curiosité et sa créativité

De plus, vous pouvez stimuler sa créativité. Moi, c’était avec le dessin et la peinture. Chacun son truc. L’important, c’est que vous lui donniez l’occasion de le faire. Et surtout, que vous le(la) souteniez dans sa démarche.

Les écoles pour surdoués

Je suis en train de développer plus en profondeur cette partie (j’ai fait un cursus classique, donc je ne veux pas dire de bêtises !). N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être tenus au courant de mes avancées.

Conclusion

C’est pourquoi, en cas de doute, je vous invite à consulter un professionnel rapidement. Il permettra dans un premier temps de confirmer ou non votre théorie, et de vous aider à mieux accompagner l’enfant. Cet accompagnement peut se faire via l’installation de règles clairement définies à la maison, la mise en place de moments créatifs et/ou de découvertes, et l’explication précise de ce qu’engendre un haut potentiel.

Hello ! Je suis un zèbre et j’ai décidé d’écrire au sujet de la douance :) enjoy connectthedots.fr/

Hello ! Je suis un zèbre et j’ai décidé d’écrire au sujet de la douance :) enjoy connectthedots.fr/