L’extralucidité : don ou calvaire du surdoué hypersensible ?

Le surdoué analyse son environnement via son cerveau sur-vitaminé. De plus, il est hypersensible aux changements les plus subtils du monde qui l’entoure. Il ressent et comprend son environnement comme personne. Cette analyse constante cumulée à son hyper-réceptivité émotionnelle lui permettent d’obtenir un niveau de lucidité très élevé. On appelle cela l’extralucidité.

Image for post
Image for post

Définition de l’extralucidité

Tout d’abord, définissons de quoi il s’agit.

Définition classique de l’extra-lucidité

Si vous cherchez, vous trouverez plusieurs définitions de l’extralucidité. En gros, la personne extralucide à un « don » de voyance (ou de clairvoyance). Elle devine ce que le commun des mortels ne voient pas, ou ce qui échappe à la conscience normale. Personnellement, ça me fait penser à Madame Irma qui va lire l’avenir dans sa boule de cristal.

Ici, on va utiliser le sens premier de ce mot, c’est à dire extra-lucide dans le sens d’une personne très lucide. Donc nous parlerons d’un surdoué (extrêmement) conscient, qui perçoit, comprend et exprime les choses avec (une extrême) clarté et perspicacité. La partie divination n’a pas sa place ici. Il ne s’agit pas vraiment d’un don, mais plutôt d’une attention (extrêmement) particulière aux détails de l’environnement.

L’extra lucidité du point de vue d’un surdoué

Le zèbre est donc conscient du monde qui l’entoure. Il le perçoit et le comprend extrêmement bien. Cette vision peu commune, bien qu’elle semble être une bonne chose, est en fait une source de fragilité pour le surdoué. Il s’inquiète de tout, anticipe chaque action, et a conscience de tous les dangers. Pour illustrer mes propos, je vais reprendre un exemple déjà utilisé sur ce site — ce qu’il se passe dans ma tête lorsque je marche dans la rue :

Image for post
Image for post
  • Je marche pile en face d’une autre personne : nous allons nous rentrer dedans. Il faut que elle ou moins changions de trajectoire pour éviter l’impact. Mais si nous le faisons tous les deux, ça ne règle pas le problème.
  • J’entends quelqu’un dans la pharmacie. Il est donc possible que cette personne en sorte et vienne s’ajouter à mes calculs pour éviter l’individu devant moi. Et si la porte s’ouvre sur l’extérieur du bâtiment ? Elle va venir s’interposer devant moi. Attention.
  • Il y a un pigeon au loin, sur le lampadaire. Ce serait bien qu’il décolle de là, sinon j’ai peur qu’il me chie dessus. Je vais me décaler au cas où.
  • En face, une personne promène son chien. La laisse est détendue. Une voiture va bientôt les doubler. Si jamais le chien décide de se mettre sur la route, c’est foutu pour lui. Je fais quoi ? Rien ?

Vous le voyez, j’analyse constamment mon environnement. Et puis je m’inquiète, j’anticipe, et je vois les dangers. L’autre jour, je suis allé chercher des champignons en forêt. J’ai passé la journée (et les quelques jours précédents) à calculer des risques d’intoxication alimentaire avec un mauvais champignon. Je vois le danger partout.

L’extra lucidité du surdoué dès le plus jeune âge

Pour un enfant intellectuellement précoce, cette extralucidité peut fragiliser le développement. En effet, il va se rendre compte du monde dans lequel il est bien avant l’âge normal. Il perd rapidement sa naïveté d’enfant. Par exemple, je me suis très vite rendu compte de la mortalité de mes parents. Et si ça se produit, je fais quoi ? Terminés les « t’inquiète pas Paul on sera toujours là pour t’aider ». Non non non. Si demain vous avez un accident de voiture, vous ne serez plus là pour m’aider. Qui va le faire du coup ? Je dois trouver une solution.

Après les attentats du World Trade Center de 2001 et l’entrée en guerre des États-Unis, j’ai commencé à chercher une solution dans le cas où une guerre éclaterait en France. Comment je peux me protéger ? En primaire, j’ai compris ce qu’était le trafic d’enfants et que certains adultes pouvaient être malintentionnés envers les plus jeunes. À partir de ce moment-là j’ai stressé à chaque camionnette qui passait dans la rue, chaque inconnu que je croisais… j’avais peur de me faire kidnapper.

L’extra lucidité chez le jeune surdoué le fragilise donc bien. À force de voir les dangers et d’anticiper toutes les (mauvaises) issues, il stresse beaucoup plus qu’il ne le devrait. Depuis tout jeune, je vois le monde avec une sorte de voile ou de filtre qui me montre toutes les façon dont chaque chose pourrait tourner. Tant mieux pour les fins heureuses. Par contre, j’ai besoin d’avoir une solution pour chaque les fins moins glorieuses.

Image for post
Image for post

L’extralucidité à l’âge adulte

En grandissant, l’extralucidité prend une tournure différente. J’anticipe toujours la mort de mes proches, mais suis plus indépendant et en ce sens je suis « rassuré ». Si cela se produit, je serai « juste » triste. De même, je suis un grand garçon (1,89m) plutôt sportif (j’ai fait le marathon 2018 de Paris !), donc le kidnapping me fait moins peur. Au pire, je fuis. Courir longtemps, je sais faire. En fait, pendant l’adolescence j’ai résolu une grande partie de mes problèmes d’enfance. Ces « gros » problèmes de la vie sont maintenant validés. J’ai une solution pour à peu près tout.

Maintenant, l’extralucidité va me bloquer sur des problèmes qui peuvent paraître complètement anodins — ou du moins beaucoup moins graves. J’en ai parlé au début de cet article : je suis allé faire la cueillette des champignons la semaine dernière. Eh bien avant même de trouver une forêt pour aller les cueillir, j’ai cherché le taux de mortalité lors du ramassage individuel. Cueillir les champignons, oui c’est sympa, mais attention à cueillir les bons. Je suis conscient de la situation : ce n’est pas juste un truc sympa, il y a aussi un danger. J’avais donc trouvé en amont une sorte de petite carte qui permettait de classer les différentes espèces, trouvé une pharmacie proche du lieu de récole pour aller leur demander leur avis, ainsi que la marche à suivre en cas d’intoxication avérée. En 2019, la cueillette sauvage de champignons a provoqué 2000 intoxications en France, qui ont abouti sur 3 décès. Le taux de mortalité est faible, mais j’avais besoin de prévoir et d’anticiper des solutions.

Image for post
Image for post

Prévention et gestion de l’extra lucidité

Depuis, j’ai trouvé quelques astuces qui me permettent de mieux gérer cette extra lucidité de surdoué. Voici les trois principales.

1. Comprendre que c’est parce que l’on est zèbre

Déjà, comprendre que l’extralucidité est une façon de voir le monde propre aux zèbres m’a fait beaucoup de bien. Je n’étais pas bizarre, j’étais juste normal dans ma différence. De plus, j’ai pu lire les premiers retours sur expérience de surdoués qui vivent la même chose. Et ça, ça fait un bien fou car on se sent moins seul. Mettre des mots sur un mal fait vraiment avancer la situation.

2. Prendre du recul

Une fois que j’avais compris pourquoi je voyais les choses de cette façon (et pourquoi les autres non), j’ai réussi à prendre un peu de recul sur mes anticipations et anxiétés. Au bout d’un moment, quand je me rends compte que je pars trop loin, j’arrive à me dire « attends Paul, c’est l’extralucidité qui parle, reste calme, tout va bien se passer ». C’est d’ailleurs comme ça que j’ai finis par accepter d’aller aux champignons. Même si une (grande) partie de moi me disait que c’était dangereux, j’ai réussi à relativiser.

3. Se rassurer en prévoyant au maximum

Malgré tout, j’ai quand même besoin d’avoir un début de réponse pour chaque situation. Je ne peux pas aller à 100% sans préparation dans une nouvelle aventure. J’ai besoin d’avoir fait quelques vérifications avant. C’est d’ailleurs pour ça je pense que je n’aime absolument pas que l’on me fasse des surprises : c’est l’inconnu ! Et à mon avis, c’est également la raison qui me pousse à aimer l’évènementiel. Une bonne partie de mon job consiste à prévoir une solution pour chaque scénarios afin que l’événement se passe bien.

Conclusion : l’extra lucidité de la personne surdouée, entre don et calvaire

Pour conclure, l’extralucidité est une caractéristique propre aux zèbres, hauts potentiels et surdoués. Elle résulte de leur analyse complexe et complète du monde extérieur ainsi que de leur sensibilité aux subtils variations de leur environnement. Ils voient le monde tel qu’il est, ce qui peut les fragiliser grandement car ils s’inquiètent pour tout, anticipent tout, et voient les dangers partout.

Cependant, quelques solutions peuvent permettre d’atténuer ces effets anxiogènes :

  • Réaliser que la cause de cette lucidité extrême réside dans la douance ;
  • Prendre du recul sur les situations et réactions extrêmes ;
  • Prévoir et trouver des solutions pour avancer l’esprit tranquille.

Written by

Hello ! Je suis un zèbre et j’ai décidé d’écrire au sujet de la douance :) enjoy connectthedots.fr/

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store